Formation d´archéologue: quelle utilité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Formation d´archéologue: quelle utilité?

Message par sonia3 le Lun 27 Mar - 17:33

Bonjour,

 cela fait de nombreux mois que mes camarades et moi cherchons du travail. Je dois dire que la situation n´est pas particulièrement au beau fixe. Au fil de nos discussions, nous avons commencé à ressentir un fort malaise à ce sujet. En effet, nous avons vu beaucoup d´intervenants inrap ou d´ailleurs, avons tous participé à des chantiers de formation l´été et directement auprès d´opérateurs diversifiés. Pourtant, il semble impossible de rentrer dans la danse, à croire que nous avons usé de notre temps dans des formations et chantiers pour rien. J´ose espérer qu´une formation débouche theoriquement sur quelque chose de concret, en particulier s´il existe des formations pro tel que les Masters du même nom... Donc la question vaut la peine d´être posée: qu´elle est le but de produire des formations ne débouchant sur rien? J´ai entendu dans une discussion quelqu´un mettre en cause les universitaires, mais je crois que c´est une raison relativement faible. Après tout, des gens sont pris en stage régulièrement, des gens de préventive encadrent des Mémoire de Master, etc... Or, ce sont les premiers employeurs. Donc que se passe-t-il? Et concernant ce collectif, pourquoi est-il si peu animé? N´a-t-il servi uniquement qu´à des gens voulant leur CDI? Ces personnes là ne pourraient-elles pas aider les nouveaux? J´espère lire des réponses un peu constructive, car de plus en plus de personnes débouchant de leurs Masters sont exaspérés de cette situation. Beaucoup arrêtent, peu s´acharnent à tenter de trouver quelque chose. Qui plus est, le processus de sélection des dossiers est indécodable, comme s´il n´était au final pas permis de débuter, de convaincre un employeur. Que faire? Nous avons faim d´exercer le métier pour lequel nous avons été formé, pour lequel nous avons payés des frais, n´avons pas été rémunéré l´été pour aider au bon déroulement de chantiers dirigé par des profs ou des archéologues de préventives, avons été non rémunéré ou payé à peine 500 euros par mois pour des stages en préventive en faisant le même travail que des archeologues en poste, avons étudié 5 années ou plus, et nous cherchons donc à nous en sortir dignement. Que faire je vous le demande?


Bien à vous.

sonia3

Messages : 2
Date d'inscription : 22/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum